Education et Santé
pour les enfants du monde

« Quelle température fait-il à Madagascar ? » demande un jeune garçon. Un camarade de classe s’approche d’une carte du monde pour repérer l’île de Madagascar, la situe par rapport à l’Equateur et essaie d’en déduire le climat. Après un débat entre les élèves et leur professeur, Virginie Voituret, la classe conclut qu’il y fait « plutôt chaud » et humide…

 « Quelle température fait-il à Madagascar ? » demande un jeune garçon. Un camarade de classe s’approche d’une carte du monde pour repérer l’île de Madagascar, la situe par rapport à l’Equateur et essaie d’en déduire le climat. Après un débat entre les élèves et leur professeur, Virginie Voituret, la classe conclut qu’il y fait « plutôt chaud » et humide…

Ecole Brechbühl
Pour les plus petits, chaque lettre doit être
soigneusement découpée et collée dans la bonne case


Cette discussion intervient juste après avoir fait une dictée en français, dite Dictée du Chœur, événement sponsorisé qui se déroule actuellement à l’Ecole Brechbühl, école privée située au cœur de la Vieille-Ville de Genève. Les élèves de 6ème (unique classe de garçons) viennent d’écouter la lecture d’un texte de 96 mots décrivant l’île de Madagascar où le Don du Chœur vient de construire une école primaire.

L’Ecole Brechbühl est très impliquée dans ce projet pour Madagascar. Chaque classe participe à la dictée, trouver un soutien financier auprès de sa famille pour chaque mot correctement orthographié. La somme ainsi récoltée permettra d’acheter uniforme, fourniture scolaire et un repas par jour aux 360 enfants scolarisés dans cette nouvelle école d’Andohasatra-Betioky, région particulièrement pauvre du Sud de l’île.

C’est Gabrielle Schneebeli, directrice de l’Ecole Brechbühl, elle-même ancienne élève de cet établissement, qui a eu l’idée de cette dictée sponsorisée, l’ayant elle-même expérimentée dans une autre école. L’école Brechbühl, en 2013, avait déjà organisé une dictée qui a permis de récolter la somme de CHF 22'000.- pour le projet Don du Chœur au Kenya.

« Ce fut bien plus qu’un excellent résultat financier, dit Mme Schneebeli. Cet exercice de dictée présente deux aspects importants pour nous: d’abord pédagogique car les enfants doivent se donner à fond pour ce test, mais aussi humanitaire car ils le font pour des enfants qui sont dans le besoin. Cela correspond bien aux valeurs de notre école ».

Ecole Brechbühl
Chaque mot correctement orthographié gagnera
de l'argent pour aider les écoliers malgaches

D’ailleurs, à Brechbühl, les élèves de tous les âges participent à la Dictée du Chœur : en 1P, les quatre ans doivent orthographier correctement le mot MADAGASCAR en collant les bonnes lettres dans le bon ordre. Et, pour chaque lettre bien placée, ils récupèrent ensuite le montant promis par chacun de leurs sponsors.

Est ce qu’ils ont tous bien compris à quoi servait l’argent récolté? Selon Solal, tout fier d’avoir bientôt 5 ans, « les enfants de Madagascar n’ont pas d’argent pour aller à l’école ».

Leur professeur, Angela Mossaz, a lancé ce projet en leur projetant le dessin animé « Madagascar », en leur parlant des animaux et, plus généralement, des difficultés de la vie dans les pays pauvres et de l’aide que peuvent apporter ceux qui vivent dans des conditions plus privilégiées.

Comment les plus jeunes, les élèves de trois ans, peuvent-ils participer? Ils doivent nommer les couleurs du drapeau de Madagascar et les animaux qui figurent sur des images.

Professeurs et enfants de l’Ecole Brechbühl, avec le soutien de quatre autres écoles privées*, ont ainsi pu –grâce à cette Dictée du Chœur-, faire une différence énorme dans la vie des enfants d’Andohasatra-Betioky. Habitant à Genève, et tous de nationalités différentes, ils ont réussi ensemble à donner aux enfants de ce Madagascar « plutôt chaud » l’espoir d’une vie meilleure.

Ecole Brechbühl
Les garçons de la classe 6P combinent travail
et bonne humeur


* Autres écoles privées impliquées au 1er février 2017: Institut Florimont, Ecole La Découverte, Ecole Eden et Ecole en Musique. D’autres activités de solidarité ont été organisées par le Lycée Toepffer et l’Ecole des Nations. D’autres écoles prévoient encore de se mobiliser. Les résultats de la dictée sont mis à jour sur le site Don du Chœur et seront publiés dans la prochaine newsletter.